Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • LA GIRAFE EN TÊTE - ETAPE 6

    Je rencontre des problèmes de soudure. J'ai acheté un ensemble soudure à l'arc et casque à cristaux liquides, mais le résultat n'est pas satisfaisant. Je dois trouver un spécialiste qui me conseille.
    Je m'absente quelques jours et emporte avec moi un carnet de croquis pour un prochain travail sur le PAON.

  • LA GIRAFE EN TÊTE - ETAPE 5

    Enfin, la girafe me revient en pièces détachées conformes aux plans remis à mon fournisseur. Je procède à un rapide assemblage des éléments encore plein d'huile de découpe. C'est un moment de joie et d'émotion. Ce que j'ai imaginé commence à prendre forme et me revient amélioré par la technologie disponible, qui peut en un temps très court fournir des copies qui auraient nécessité des dizaines d'heures.

    433830568.jpg784648744.jpg1662773704.jpg1585168504.jpg
    Les axes sont de grosses vis et boulons qui disparaîtront dans la version définitive. Je vais maintenant commencer le remplissage des vides par des verres de couleurs. Je pense qu'une fois cette sculpture réalisée, j'entreprendrai sa construction à taille "monumentale". Cela pourra fonctionner sans problème. la difficulté résidera dans la technique à utiliser. Je pense à des bétons UHP. (ultra haute performance).
     Mais nous n'en sommes pas là....  

     

  • LA GIRAFE EN TÊTE - ETAPE 4

    Je suis parvenu à réaliser un tirage de ce qui me semble correspondre à une partie de mes attentes. A partir de pièces en carton mousse, j'ai confectionné un moule en plâtre,
    723391276.jpg
    dans lequel j'ai coulé de la résine polyuréthane blanche, après avoir préalablement enduit les empreintes de cire chaude. Au fond du moule, j'ai déposé des formes anguleuses aléatoires sans trop chercher à penser à la disposition. Ce qui m'a donné au final une armature blanche rigide et perforée de trous que j'ai remplis de chutes de verre pilé liées dans la résine transparente.
    329499045.jpg763021135.jpg784590869.jpg270200575.jpg

    Le résultat commence à me convenir. Je sens que cette maquette est porteuse des critères essentiels que je veux exprimer. la petite girafe pourra être manipulée et changée de place. Elle peut aussi se loger dans l'espace formé par le cou de sa mère. Cet espace est semblable à un utérus et cela ne m'est apparu que lorsque le volume est sorti du moule. Cela renforce le trait de l'instinct maternel qui perdure tout au long de la vie.

  • LA GIRAFE EN TÊTE - ETAPE 3

    C'est en sculpture que je souhaite réaliser cet animal. Je commence mes recherche par des croquis qui s'inspirent de ce dont je dispose : les images google, mes souvenirs, et mes premières visualisations. J'imagine déjà une version monumentale en béton Ultra haute performance (plus résistant et plus mince) et une version transportable par un amateur. Je pense tout de suite à utiliser des chutes de vitrail que j'ai accumulées. Je grifonne des tas de girafes. Cette phase me rend nerveux car je pense en permanence à la matérialisation de mes dessins dans l'espace.
    A leur conversion en volume, en matière, à la mise en oeuvre des matériaux : Résine, métal, fonderie, béton, mousse ? J'envisage des quantités de scénarios possibles. Je me sens impuissant car mon esprit rêve et visualise des résulats que mon crayon a de la peine à retranscrire.
    1076867634.jpg1998457311.jpg1749974048.jpg1599147152.jpg1647387936.jpg530468111.jpg311308160.jpg630284272.jpg418477632.jpg587097279.jpg857058623.jpg242582671.jpg1238761055.jpg1958074351.jpg

    J'accompagne ces ébauches graphiques de maquettes sommaires et rapides pour valider les formes et proportions.
    1573244177.jpg1621484705.jpg329691690.jpg784767898.jpg
    Je teste aussi des ébauches dans des matériaux divers, j'ai ainsi réalisé un tirage en résine polyuréthane, en résine epoxy + chutes de vitrail, en carton mousse de 5 mm, en carton.
    1699017986.jpg1487731924.2.jpg
    Je casse beaucoup, je salis aussi énormément. l'atelier est sans dessus dessous. C'est le va et vient entre l'atelier et mon bureau avec un sentiment de perte de temps, d'inutilité. J'ai gravé de la cire, réalisé un moule en plâtre.
    723391276.jpg
    J'aime bien ce croquis tracé lors d'un moment de découragement.
    1958074351.jpg
    Ce "bouquet" de girafes également.
    857058623.jpg
    J'aimerai conserver la simplicité de certains graphismes et pouvoir restituer ce qu'ils ont de convaincant.